L’habitude est bien ancrée dans notre pays de consulter une assistante sociale gratuitement : soit parce que son travail est subsidié par les services publics, soit parce que le coût de son travail est couvert par les cotisations payées par les affiliés, qu’ils usent ou non de ce service. Par contre, la plupart de ces assistantes sociales vous recevront sur rendez-vous dans les plages horaires du service dont elles dépendent et pour les missions rencontrées par ledit service.

Pour ma part, je rencontre mes bénéficiaires chez eux aux horaires qui leur conviennent, y compris en soirée ou le week-end.

Mes honoraires respectent les conventions de la Fédération des Assistants Sociaux Indépendants de Belgique (www.fasib.be).  Je vous proposerai de choisir des honoraires à l’heure ou au forfait selon ce qui sera le plus avantageux pour vous.

Si vous éprouvez des difficultés à payer ces honoraires, n’hésitez pas à m’en parler pour que nous trouvions une solution. L’aspect financier ne doit pas être un frein à votre accompagnement.

Je ne porte pas de frais de déplacement en compte, pour autant que le rendez-vous ait lieu dans un rayon de 15km  de Wavre.